Est-ce que le CBD traite l’anxiété?

Samson Caramel

J’ai récemment essayé l’Everie, une boisson de la SQDC contenant 10mg de CBD et une très faible dose de THC, <0.1mg. J’ai ressenti un effet physique et mental très subtil et différent des effets du THC.

N’ayant aucune expérience avec le CBD comme traitment thérapeutique, j’ai voulu investiger ses effets pour comprendre ce que j’ai senti et voir un peu si les études scientifiques appuient les effets anxiolytiques du CBD.

Petit rappel, comme on l’explique dans l’article comment fonctionne le cannabis, le CBD est un antagoniste du système endocannabinoïde tandis que le THC est un agoniste, c’est à dire qui excite ou surcharge le système endocannabinoïde.

On va donc faire un survol préliminaire sur des études cliniques portant sur le cbd comme traitment pour l’anxiété.

Est-ce que le CBD traite l’anxiété?

Étude #1

Distinct Effects of Δ9-Tetrahydrocannabinol and Cannabidiol on Neural Activation During Emotional Processing

Cette étude de 2009, mené sur seulement 15 participants, tous des hommes anglais, a mesuré la réaction des participants à l’aide d’imagerie par résonance magnétique.

Les chercheurs ont montré des visages effrayants/anxiogènes (ahaha) aux participants et ils ont mesuré l’activité cérébrale.

Les participants ont consommé soit 10 mg de THC, 600 mg de CBD, ou un placebo dans une étude de type randomisé, à double insu et contrôlé avec placebo.

Le résultat

Δ9-Tetrahydrocannabinol increased anxiety, as well as levels of intoxication, sedation, and psychotic symptoms, whereas there was a trend for a reduction in anxiety following administration of CBD. The number of SCR fluctuations during the processing of intensely fearful faces increased following administration of Δ9-THC but decreased following administration of CBD.

Traduit : Le THC a augmenté le niveau d’anxiété, ainsi que le niveau d’intoxication, de sédation et de symptomes psychotiques, tandis qu’il y a eu une réduction d’anxiété suivant l’administration de CBD. Le nombre de fluctuations SCR (une mesure de conductance de la peau) lors des visages vraiment terrifiants a augmenté suivant l’administration de THC mais baissé suivant l’administration du CBD.

Voici un graph de l’étude (quand même très drôle, surtout que l’image « effrayante » est celle d’un gars ordinaire.)

En fait, de nombreuses études semblent appuyer le CBD comme un anxiolytique et le THC comme un anxiogène.

Étude #2

En 2011, une petite étude clinique a été mené sur 24 participants souffrant de SAD (Generalized Social Anxiety Disorder). Une heure et demi avant de tenir un discours publique simulé, une dose de CBD été administré à la moitié des participants. L’autre moitié a reçu un placebo. C’est une étude double-blind randomized, c’est à dire que ni les participants ni les chercheurs étaient au courrant du statut de chaque participant.

Pour mesurer les résultats, l’étude a fait appel à des auto-évaluations subjectives de ses participants (VAMS) et (SSPS-N) ainsi que des examens physiologiques (pression artérielle, rythme cardiaque et conductance de la peau). Ces mesures ont été prises 6 fois par participant lors de l’étude.

Le résultat

Le groupe qui a été pré-administré du CBD a démontré une réduction significative des niveaux d’anxiété et de déficience cognitive par rapport au groupe placebo.

À l’inverse, le groupe placebo a fait montre des niveaux d’anxiété, de déficience cognitive et d’inconfort plus élevés. De plus, ce groupe a scoré très élevé dans les mesures subjectives tandis que cette mesure était quasi-inexistante chez les participants CBD.

Petite étude de 24 participants, mais quand même remarquable.

Étude #3

Une étude similaire de l’université de São Paulo en 2018 a suivi 57 participants qui, similairement, souffraient d’anxiété. Comme dans la première étude, on demanda aux participants anxieux de tenir un discours devant un public et on leur a administré des doses variables de CBD ainsi qu’un placebo, selon leur groupe.

Le résultat

Les participants ayant consommé 300 mg de CBD ont démontré des niveaux d’anxiété réduits suite à l’examen de plusieurs marqueurs, comme dans l’étude précédente.

Il s’agit donc encore d’une petite étude, mais les propriétés anxiolytiques du CBD semblent appuyés par les études.

Étude #4, est-ce que le CBD traite l’insomnie?

Une autre étude sur l’anxiété et l’insomnie, à plus grande échelle (environs 100 participants), a été mené en 2019. Toutefois, il ne s’agit pas d’une étude clinique mais plutôt d’un suivi des participants souffrant d’insomnie et d’anxiété et qui ont accepté d’essayer un traitment CBD en capsules. Les résultats étaient documentés et rapportés par les participants de façon volontaire, donc on parle ici d’une étude beaucoup moins rigoureuse.

Le résultat

L’échantillon final consistait en 72 adultes souffrant d’anxiété et de sommeil troublé. Les niveaux d’anxiété ont diminué chez 57 patients (79.2%) lors du premier mois et sont demeurés à ce niveau tout au long du suivi. Le sommeil a été amélioré durant le premier mois chez 48 patients (66.7%) mais a fluctué par la suite. Le CBD a été bien toléré par tous sauf 3 patients.

Est-ce que le cannabis cause de l’anxiété?

L’objectif de l’article est de comprendre si le cbd traite l’anxiété, mais je crois qu’il est pertinent d’inclure la critique Cannabis and anxiety: a critical review of the evidence, paru dans Human Psychopharmacology en 2009, qui soulève un point important : Beaucoup de consommateurs de cannabis l’utilisent pour soulager l’anxiété.

Mais un pourcentage élevé de consommateurs de cannabis semblent souffrir d’anxiété. Il y a un problème de poule ou d’oeuf ici, à savoir si le cannabis rend anxieux, ou si les anxieux se tournent en grand nombre au cannabis.

Si je me base uniquement sur mon expérience, ma perception et mon entourage, je crois sincèrement que le lien entre le cannabis et l’anxiété est assez évident. Mes discussions avec d’autres consommateurs de cannabis fini presque toujours par une discussion sur le niveau d’anxiété de tel souche, ou une réaction face à tel situation.

Ceci étant dit, on parle dans cet article spécifiquement du CBD, et le CBD a l’effet d’un supressant sur notre système endocannabinoïde, contrairement au THC, qui surexcite nos recepteurs. Donc, il est possible que le CBD soit un anxiolytique et que le THC soit un anxiogène.

Est-ce que le CBD traite l’anxiété?

Quelques gouttes d’huile de CBD dans un moka ou un smoothie ne fera surement pas grand chose, d’après les chercheurs. Il semble que certains bienfaits du CBD seraient dûs à l’effet placebo, surtout lorsqu’il s’agit d’intégrer le CBD dans des produits annexes, comme du shampoing ou des mokas. En effet, le dosage, la température et le processus de transformation affectent l’efficacité du CBD. Les études qu’on a cité administraient les doses de CBD de façon précise et dans un environnement stérile.

Mais le CBD n’est pas une arnaque, dit Yasmin Hurd, directeur de l’Addiction Institute à Mount Sinai à New York, qui a mené un double-blind study de 42 individus se remettant de l’héroine. L’étude démontre que le CBD réduit les envies de consommer des participants ainsi que leur niveau d’anxiété, deux facteurs qui mènent souvent à une rechute. Il dit, en anglais « It has a potential medicinal value, but when we are putting it into mascara and putting it into tampons, for God’s sake, to me, that’s a scam.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21307846/

https://www.scielo.br/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1516-44462019000100009&tlng=en

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6326553/

https://www.epilepsy.com/learn/treating-seizures-and-epilepsy/other-treatment-approaches/medical-marijuana-and-epilepsy

QUE FAISONS-NOUS ?

BUZZNATION EST UNE ORGANISATION QUI A COMME OBJECTIF D'ÉDUQUER LES CONSOMMATEURS DE PRODUITS DÉRIVÉS DU CANNABIS.

Infolettre

INSCRIS-TOI ET REÇOIS DU PAPIER À ROULER