L’importance du pH dans la culture du cannabis

Renaud Piette

PH dans la culture du cannabis: Il est connu de tous que de nombreux paramètres entrent en compte lors de la culture de plants, quels qu’ils soient. En tant que plante verte, le cannabis n’est pas une exception. Plusieurs facteurs influencent le développement de la plante, un de ceux-là étant le potentiel d’hydrogène, noté pH. Ce dernier assure l’optimisation de la croissance et de la floraison du plant de cannabis. Il est donc nécessaire de porter une attention particulière au pH, crucial dans la vie des plantes.

Le pH se mesure sur une échelle à 14 niveaux ; les valeurs 1 à 6 sont les mesures acides, tandis que les valeurs 8 à 14 sont les mesures basiques. La valeur 7 est la valeur dite « neutre ».

Le pH idéal pour la croissance du cannabis

Comme mentionné plus haut, le pH est un facteur auquel les cultivateurs de cannabis doivent porter une attention toute particulière. Un milieu trop acide ou trop basique pourrait mener au blocage nutritionnel de la plante, blocage qui a pour effet d’empêcher le système racinaire d’absorber les nutriments présents dans le terreau, et donc ralentir la croissance du cannabis.

En s’appuyant sur l’échelle du pH, le cannabis a un point de croissance optimal entre 6 et 7. En revanche, ces chiffres varient légèrement au cours des phases de croissance. Par exemple, pour la première phase, dite « végétative », on remarquera un pH situé entre 5,8 et 6,2, idéalement. Pour la floraison, le pH devrait être entre 6 et 7.

Ces mesures semblent précises, mais pour cause ; un pH inférieur à 5 aura pour effet d’augmenter l’absorption du substrat, menant à la consommation excessive de manganèse, de fer ou de zinc par la plante. Dans le cas contraire, elle pourrait voir sa solubilité diminuer drastiquement, et donc limiter la filtration d’acide phosphorique, de calcium et de magnésium. Une température constante de plus de 26°C doublée d’un terreau donc le pH est trop acide (entre 3 et 5) deviendrait une véritable mine d’or de maladies fongiques. Un pH trop basique (au-dessus de 7,5) empêcherait les racines d’accéder aux ions présents dans la terre ; un tel manque de zinc, de cuivre, de fer, de manganèse et de bore nuirait également à la croissance de la plante.

Comment mesurer le pH dans la culture du cannabis

La manière la plus facile et la moins onéreuse de mesurer le pH d’une solution est d’y insérer un papier tournesol. Celui-ci, une fois trempé dans la solution à analyser, change de couleur en fonction du pH trouvé. Il ne reste qu’à comparer la couleur du papier à celle de la charte qui lui correspond. Si brillante de simplicité, cette méthode n’est cependant pas toujours la plus précise, et peut induire en erreur l’utilisateur d’une ou deux précieuses unités. La deuxième façon est d’utiliser un pH-mètre. Certes plus cher, cet outil est beaucoup plus précis que le papier tournesol, et offre des mesures plus fiables – une précision nécessaire pour ce type d’utilisation.

Comment ajuster le pH dans la culture du cannabis

La meilleure façon d’ajuster le pH du terreau dans lequel est cultivé la plante est de passer par la solution qui viendra arroser le terreau en question. Une solution acide viendra diminuer le pH du sol, et inversement avec une solution plus basique.

Pour augmenter le pH de la solution d’arrosage

Pour cette opération, il est recommandé d’utiliser de la chaux horticole. Il n’existe cependant pas de mesures précises de disponibles pour savoir quelle quantité de chaux est à dissoudre dans la quantité d’eau, simplement parce que chaque sol a un pH différent. Il faut donc s’armer de patience et mesurer les quantités propres à chaque milieu, afin d’ajuster le pH le plus adéquatement possible.

Pour réduire le pH de la solution d’arrosage

Afin d’obtenir l’effet inverse, il suffit d’utiliser du vinaigre blanc. Une petite quantité de vinaigre diluée dans de l’eau modifiera instantanément son pH – il ne reste qu’à mesurer avec du papier tournesol ou un pH-mètre, et répéter l’opération si nécessaire.

La culture de cannabis est une culture précise et délicate. Pour des résultats optimaux, il est indispensable de surveiller le pH de chacune des phases de croissance de la plante. Mais pour faciliter le processus et maximiser les chances de succès, il est recommandé d’utiliser les kits de terreaux et nutriments offerts par Piverto.

QUE FAISONS-NOUS ?

BUZZNATION EST UNE ORGANISATION QUI A COMME OBJECTIF D'ÉDUQUER LES CONSOMMATEURS DE PRODUITS DÉRIVÉS DU CANNABIS.

Infolettre

INSCRIS-TOI ET REÇOIS DU PAPIER À ROULER