L’institut national du cancer et les mauvaises informations sur le cannabis

Buzznation

En 2015, un journal en ligne a publié un article dont le titre « clickbait » révélait, à tort, que l’Institut national du cancer avait reconnu que le cannabis tuait les cellules cancéreuses. L’Institut national du cancer (NCI) est un institut fédéral américain qui dirige des études sur les différents cancers et en rassemble les informations.

Celui-ci a en effet publié des informations sur des études dont l’objet était les effets du cannabis sur certains cancers – mais le titre de l’article publié en 2015 reste mensonger, et l’article a donné de la matière à d’autres plateformes qui ont relayé la fausse information, qui circule encore aujourd’hui.

En réalité, L’institut national du cancer n’a pas publié dans sa base de données des mises à jour concernant les études menées sur les cellules cancéreuses en laboratoire. Selon The Fresh Toast, les dernières dataient à ce moment-là de 2014, et contenaient des mots sur les résultats prometteurs des essais menés sur des souris sur certaines formes de cancers, notamment dans le foie, le colon et les seins. Une annexe a été ajoutée sur le PDQ (Physician Data Query), la base de données du NCI, mais seulement en 2017, bien après la publication de l’article mensonger.

Selon le site web du NCI, certains cannabinoïdes pourraient agir sur les cellules atteintes de cancer sans cependant endommager les cellules saines – une avancée comparée aux traitements plus agressifs, comme la chimiothérapie. Mais ces études n’étaient que de petits essais avant d’entamer les essais cliniques, et il n’est pas rare que des éléments prometteurs ne montrent pas le même résultat par la suite, à plus grande échelle.

Cannabis l’institut national du cancer

Le média qui a relayé la fausse information n’a aucune valeur juridique concernant la politique fédérale sur le cannabis, et a accusé le NCI de passer sous silence un traitement novateur et accessible, alors qu’il n’en était rien. Le NCI avait alors déclaré que : « des huiles fortement concentrées en tétrahydrocannabinol ou en cannabidiol sont promues, à tort, comme étant un potentiel remède contre le cancer. Ces huiles n’ont pas été évaluées au cours d’études cliniques. »

Les avancées les plus récentes faites sur les rats de laboratoire sont cependant encourageantes. Le National Institutes of Health (NIH), la maison mère du NCI, a récemment confirmé que certains composés du cannabis avaient bien cette faculté de cibler les cellules cancéreuses sans fragiliser les cellules saines, et des vertus anti-tumeurs sont également prêtées à la plante.

Les scientifiques espèrent que ces récentes découvertes permettront d’autres avancées, qui seront plus aisées à conduire une fois que le cannabis ne fera plus partie de l’Annexe 1 dans laquelle il est classé, aux côtés de l’héroïne et de l’ecstasy. De réelles avancées médicales pourraient être effectuées si des preuves plus tangibles peuvent être amenées, mais d’autres études sont nécessaires ainsi que des essais cliniques, difficiles à réaliser dans le sévère climat fédéral qui entoure la plante.

QUE FAISONS-NOUS ?

BUZZNATION EST UNE ORGANISATION QUI A COMME OBJECTIF D'ÉDUQUER LES CONSOMMATEURS DE PRODUITS DÉRIVÉS DU CANNABIS.

Infolettre

INSCRIS-TOI ET REÇOIS DU PAPIER À ROULER