Un culture sur-mesure

Buzznation

Un culture sur-mesure : Fin fĂ©vrier 2019, OrganiGram Holdings Inc. a rĂ©vĂ©lĂ© une augmentation nette de revenus de 117 %, atteignant ainsi l’imposant chiffre de 26,9 millions de dollars. Greg Engel, le directeur gĂ©nĂ©ral, rĂ©vèle au Financial Post que le succès derrière la compagnie rĂ©side dans le fait que la culture de cannabis se fait de façon diffĂ©rente.

Basée à Moncton, au Nouveau-Brunswick, cette compagnie se spécialise dans la qualité supérieure de ses produits, qui se vendent généralement à des prix plus élevés. Engel continue son entrevue en disant que la différence se situe dans le fait qu’OrganiGram cultive ses plantes à l’intérieur, et non dans une serre, comme beaucoup de compagnies. La culture intérieure est généralement plus coûteuse, une sérieuse incidence lorsque le rendement annuel atteint les 36 000 kilos.

Un culture sur-mesure: Afin de rĂ©duire les coĂ»ts de production, Engel s’exprime sur le fait qu’OrganiGram se concentre sur seulement quelques souches de cannabis, plutĂ´t que d’en cultiver une vingtaine de diffĂ©rentes. Ainsi, le rendement est augmentĂ© car la cultivation se fait de façon plus efficace, malgrĂ© le fait que le nombre de plantes ait diminuĂ©. Grâce Ă  cette stratĂ©gie, la compagnie se place en seconde position lorsqu’il s’agit de revenus rĂ©crĂ©atifs, juste derrière le gĂ©ant Canopy Growth. OrganiGram a Ă©galement une stratĂ©gie marketing minime, et dĂ©pense moins que la moyenne dans les coĂ»ts de branding et d’emballage ; leur stratĂ©gie d’exposition a très vite Ă©tĂ© celle d’être constamment sur les Ă©talages.

Cela ne rend pas la firme Ă  l’abris des chutes des actions en bourse ; une baisse de 10 % Ă  la mi-avril, qui ne s’est que doucement relevĂ©e le lendemain. L’analyste Tamy Chen, de la Banque de MontrĂ©al, a assurĂ© que les stocks remonteront vite, grâce Ă  la qualitĂ© supĂ©rieure des produits offerts par OrganiGram, l’assurance de la marque. En effet, depuis la lĂ©galisation, les compagnies Ĺ“uvrant dans la culture via un système de serres ont eu du mal Ă  garder une uniformitĂ© de distribution, que ce soit Ă  cause de dĂ©fis dus Ă  l’emballage ou de culture en soi. En se dĂ©tachant de ce genre de problèmes, OrganiGram s’est placĂ©e comme Ă©tant « un des exploitants les plus importants du marchĂ© Â», selon Douglas Miehm, analyste Ă  la Banque royale du Canada.

QUE FAISONS-NOUS ?

BUZZNATION EST UNE ORGANISATION QUI A COMME OBJECTIF D'ÉDUQUER LES CONSOMMATEURS DE PRODUITS DÉRIVÉS DU CANNABIS.

Infolettre

INSCRIS-TOI ET REÇOIS DU PAPIER À ROULER