Un aperçu des marchés mondiaux du cannabis – 1ère partie

Buzznation

Australie

Marchés mondiaux du cannabis. C’est avec un œil attentif que le reste du monde a suivi la légalisation du cannabis sur le territoire canadien. Chacun des mouvements est étudié par les autres, servant de modèle à suivre – ou non. Les enjeux qui viennent avec une légalisation globale sont nombreux, et il peut parfois être difficile de la faire entrer en tout respectant les cadres juridiques, différents dans chaque nation. 3 pays en particulier sont en train de débattre sur le fait de légaliser le cannabis de façon récréative ; l’Australie, le Danemark et la Jamaïque. Dans cette première partie, zoom sur l’Australie.

L’Australie aura, semble-t-il, une année 2019 marquée par l’expansion du marché du cannabis. Si les lois concernant l’utilisation médicale de la plante se sont vues être plus clémentes en mars 2018, le sujet est loin d’être clos. Le pays a vu les fonds investis grimper en flèche, laissant penser que le marché ne fera que grandir, et ce, quelle que soit l’issue du débat sur la légalisation récréative.

Le pays régule la consommation médicale grâce au Office Drug Control (ODC). Ce dernier accorde au milieu 3 types de licences : une pour la culture, une pour la recherche et une pour la production, et a commencé les prescriptions médicales dès 2017 (1 an après le passage de la législation). Les différentes compagnies peuvent cumuler différents types de licences, et il y en a actuellement 21 de distribuées pour la culture, 12 pour la recherche et 16 pour la production. Chacune de ces compagnies est répertoriée sur le site de l’ODC, qui autorise et distribue les licences en suivant des critères similaires à ceux suivi au Canada ; des vérifications d’antécédents criminels et bancaires sont évidemment au cœur de l’enquête.

Mais pour ce qui est de la consommation récréative, l’Australie ne s’est pas encore prononcée sur le statut illégal de la chose. Un projet de loi a été présenté fin 2018, qui autoriserait les personnes majeures à avoir 50 g de cannabis, ou 4 plantes. Le soutient a été au rendez-vous, et il est estimé que le marché du cannabis récréatif pourrait grimper au-delà des 8 milliards (AUD) par année, et la demande se fait sentir.

Les Marchés mondiaux du cannabis

En attendant une légalisation que certains voient comme inévitable, les gros noms du cannabis canadien se ruent sur le marché australien, en s’associant avec des producteurs locaux (Canopy Growth et AusCann Group Holdings) pour s’implanter sur le marché du médical, ouvrir des filiales (Spectrum Cannabis), construire de quoi pour produire localement, ou s’associer avec des entreprises validées BPF (bonnes pratiques de fabrication), comme Aurora Cannabis Inc. et Cann Group Ltd.

Enfin, il est important de souligner que des évènements autour du thème voient le jour au sein du pays. CannaTech Sydney a mis l’accent sur l’ouverture internationale qu’offrait le salon, en plus des nombreux conférenciers de différents horizons présents, et le Hemp, Health and Innovation Conference de Melbourneattire de plus en plus d’exposants chaque année, présents dans les industries de cosmétiques, santé, vêtements, construction, et bien d’autres.

Tous ces mouvements semblent indiquer que l’Australie sera un pays à suivre concernant la légalisation dans un futur proche.

L’article source a été publié par Cannabis At Work, qui élabore des plans de dotation. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

QUE FAISONS-NOUS ?

BUZZNATION EST UNE ORGANISATION QUI A COMME OBJECTIF D'ÉDUQUER LES CONSOMMATEURS DE PRODUITS DÉRIVÉS DU CANNABIS.

Infolettre

INSCRIS-TOI ET REÇOIS DU PAPIER À ROULER