Reprise de l’embauche dans l’industrie du Cannabis

Buzznation

Après la compression suite à la pandémie, l’embauche de la filière cannabis devrait reprendre à la fin de l’année 2020 sauf au niveau de la direction.

La plateforme de recrutement de l’industrie Vang a prospecté auprès de 39 compagnies Américaines sur leurs intentions d’embaucher cette année. Force est de constater que 36 pour cent d’entre eux ont réduit leurs effectifs, tandis que 33 pour cent ont utilisé des employés à temps partiel. En réponse à la pandémie, un rebond est déjà en cours, selon une enquête. Environ 68 pour cent envisagent d’accroître leurs effectifs dans la deuxième moitié de l’année. Les ventes, le marketing et le personnel IT sont les grandes priorités pour ces compagnies qui se tournent vers le commerce en ligne.

Ce qui n’est définitivement pas une priorité est l’embauche au niveau de la direction. Sur les sociétés qui touchent à cette plante, moins de cinq pour cent d’entre eux affirment à ce jour que l’embauche de cadres fait partie des trois principaux objectifs de cette année, si ce pourcentage était de 20 pour cent au tout début de l’année 2020.

Perspectives d’emploi

Il semble que le feu vert sur les licenciements en rapport avec le cannabis lors de la pandémie n’ait pas ralenti les attentes à long terme dans l’industrie.

D’après une publication commerciale du « Marijuana business Daily », le nombre d’emploi lié au cannabis aux Etats-Unis devrait passer de 240 000 à 295 000 d’ici la fin de l’année 2020. Ceci représenterait une augmentation d’à peu près 50 pour cent par rapport aux niveaux de 2019 et serait “ légèrement plus élevé que le nombre de programmeurs spécialisés dans l’informatique actuellement employés aux Etats-Unis.

Dans les quatre prochaines années l’Industrie s’attend à ajouter près de 250 000 emplois à temps plein. Cela comprend notamment ceux qui travaillent directement dans l’industrie ainsi que les employés auxiliaires à l’exemple des avocats et ceux travaillant dans le domaine de la consultance.

La publication a cependant évoqué une note de précaution qui peut atténuer ses perspectives emprunts d’enthousiasme. Selon toujours ses dires : « Il se peut en effet que le potentiel de vente du cannabis face l’objet d’un léger frein si les difficultés économiques causées par le COVID-19 tendent à s’accentuer ».

« Si cela tend à se prouver, la progression des emplois dans l’industrie de la marijuana pourrait stagner ».

QUE FAISONS-NOUS ?

BUZZNATION EST UNE ORGANISATION QUI A COMME OBJECTIF D'ÉDUQUER LES CONSOMMATEURS DE PRODUITS DÉRIVÉS DU CANNABIS.

Infolettre

INSCRIS-TOI ET REÇOIS DU PAPIER À ROULER