Le cannabis pour la démence : un premier essai clinique en Angleterre

Buzznation

Le cannabis pour la démence: Cet automne, un essai clinique nommé STAND (Sativex for the Treatment of AgitatioN in Dementia) verra le jour au Royaume-Uni. Cet essai se concentrera sur les personnes âgées atteintes de démence sénile, qui se verront administrer du Sativex, un médicament à base de cannabis, originellement prescrit aux personnes atteintes de sclérose en plaques.

Sous forme de spray buccal, il vise à soulager les spasmes et la raideur musculaire liés à la maladie, et est composé du même ratio de tétrahydrocannabinol (THC) et de cannabidiol (CBD).

Les plantes qui servent à fabriquer le médicament sont cultivées dans un laboratoire hautement contrôlé par le ministère de l’Intérieurafin d’assurer l’obtention de la même qualité pour chacun des lots sortis.

La démence sénile touche plus de 850 000 personnes dans le Royaume-Uni seulement et un des aspects de cette condition réside en des dérèglements comportementaux – la moitié de ces personnes en souffrent, révèle le communiqué paru dans Alzheimer’s Research UK.

C’est pourquoi le King’s College de Londres va recruter une soixantaine de volontaires, âgés de 55 à 90 ans, atteints d’Alzheimer, qui peut entraîner ces modifications comportementales, en plus de la perte de mémoire généralement associée à la condition. Les sujets de l’étude vivent tous en maisons de soins, et présentent des comportements agités et/ou agressifs.

Un budget de 300 000 livres a été attribué aux chercheurs, qui mèneront l’étude sur 4 semaines avant de comparer les résultats à ceux obtenus avec un placebo – si ceux-ci sont concluants, cela ouvrira la porte à d’autres études plus larges.

Ce premier essai visera aussi à déterminer si la posologie est la bonne ; comme mentionné plus haut, le Sativex est un spray buccal, et il peut être délicat de l’administrer aux patients agités.

Le Dr David Reynolds, directeur scientifique de Alzheimer Research UK, révèle que cela fait plus de 15 ans qu’aucun traitement n’a été avancé pour soulager les séniors atteints de telles conditions.

Cannabis Démence Angleterre

Les changements de comportement sont un réel fardeau pour les concernés et leurs proches – qui, souvent, ne savent comment gérer l’agressivité nouvelle. Dr Reynolds continue en insistant sur le fait qu’il est « vital de trouver de nouveaux traitements pour améliorer la vie des patients qui vivent avec cette condition au quotidien ».

Les antipsychotiques généralement prescrits pour pallier ces conditions ne sont pas toujours efficaces, et entraînent de nombreux effets secondaires indésirables, a renchérit le chercheur principal de l’étude, Dr. Dag  Aarsland, au Telegraph.

Les scientifiques concernés mettent cependant en garde contre l’utilisation de cannabis pour traiter les cas de démence dans un environnement non contrôlé ; en effet, de mauvais dosages peuvent entraîner des problèmes de coordination, de l’anxiété, et des soucis de mémoire à court terme.

QUE FAISONS-NOUS ?

BUZZNATION EST UNE ORGANISATION QUI A COMME OBJECTIF D'ÉDUQUER LES CONSOMMATEURS DE PRODUITS DÉRIVÉS DU CANNABIS.

Infolettre

INSCRIS-TOI ET REÇOIS DU PAPIER À ROULER